Gracias a la vida de Violeta Parra

La vie de Violeta Parra, c’est de la campagne chilienne, de la célébrité, de la solitude, de l’intellectualisme, de la tradition, de l’idéal, du drame, de la tapisserie, du chant, de la guitare. Elle a enregistré des chansons populaires chiliennes, récoltées sur le terrain, et aussi de nombreuses compositions. Sa musique sonne « vraie » et on n’a besoin de rien pour la comprendre (à la limite, une petite aide linguistique).

La famille Parra compte d’autres musiciens, dont la fille, Isabel Parra, qui a enregistré certaines chansons de sa mère dans des versions moins crues. Isabel Parra est aussi à l’origine de la fantastique chanson No lo quiero no, diffusée à la télévision chilienne pendant la campagne du référendum de 1988 contre la dictature de Pinochet. Dans la chanson, on entend deux autres membres de la famille, Tita, fille d’Isabel, et Javiera, la nièce. Une belle brochette de voix.

« Gracias a la vida », c’est une des dernières chansons de Violeta Parra, enregistrée en 1966. Elle ne fait pas partie du lot des chansons populaires légères, mais on y retrouve les traits principaux de la chanteuse. Le rythme est par moments surprenant ; les chansons ne sont pas académiques, il n’est pas rare d’entendre des temps supplémentaires dans les mesures.

Gracias a la vida que me ha dado tanto
me dio dos luceros que cuando los abro
perfecto distingo lo negro del blanco
y en el alto cielo su fondo estrellado
y en las multitudes el hombre que yo amo.

Gracias a la vida, que me ha dado tanto
me ha dado el oido que en todo su ancho
graba noche y dia grillos y canarios
martillos, turbinas, ladridos, chubascos
y la voz tan tierna de mi bien amado.

Gracias a la vida que me ha dado tanto
me ha dado el sonido y el abedecedario
con él las palabras que pienso y declaro
madre amigo hermano y luz alumbrando,
la ruta del alma del que estoy amando.

Gracias a la vida que me ha dado tanto
me ha dado la marcha de mis pies cansados
con ellos anduve ciudades y charcos,
playas y desiertos montañas y llanos
y la casa tuya, tu calle y tu patio.

Gracias a la vida que me ha dado tanto
me dio el corazón que agita su marco
cuando miro el fruto del cerebro humano,
cuando miro el bueno tan lejos del malo,
cuando miro el fondo de tus ojos claros.

Gracias a la vida que me ha dado tanto
me ha dado la risa y me ha dado el llanto,
asi yo distingo dicha de quebranto
los dos materiales que forman mi canto
y el canto de ustedes que es el mismo canto
y el canto de todos que es mi propio canto.

Merci à la vie qui m’a tant donné
elle m’a donné deux étoiles et quand je les ouvre
je distingue parfaitement le noir du blanc
et en haut du ciel son fond étoilé
et parmi la multitude l’homme que j’aime.

Merci à la vie qui m’a tant donné
elle m’a donné l’ouïe qui dans toute son amplitude
enregistre nuit et jour grillons et canaris
marteaux, turbines, aboiements, averses
et la voix si tendre de mon bien-aimé.

Merci à la vie qui m’a tant donné
elle m’a donné le son et l’alphabet
avec lui les mots que je pense et déclare
mère, ami, frère et lumière qui éclaire
le chemin de l’âme de celui que j’aime.

Merci à la vie qui m’a tant donné
elle m’a donné la marche de mes pieds fatigués
avec eux j’ai parcouru des villes et des flaques d’eau
des plages et des déserts, des montagnes et des plaines
et ta maison, ta rue et ta cour.

Merci à la vie qui m’a tant donné
elle m’a donné un coeur qui vibre
quand je regarde le fruit du cerveau humain
quand je regarde le bien si éloigné du mal
quand je regarde le fond de tes yeux clairs.

Merci à la vie qui m’a tant donné
elle m’a donné le rire et elle m’a donné les pleurs,
ainsi je distingue bonheur et déchirement
les deux matériaux qui composent mon chant
et votre chant à vous qui est le même chant
et le chant de tous qui est mon propre chant.

On peut difficilement parler de « Gracias a la vida » sans parler de la version de Mercedes Sosa :

Il existe beaucoup d’autres versions de la chanson.

Sources additionnelles : Wikipédia, et les paroles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.