燭影搖紅 de Liu Tianhua

Liu Tianhua ?

C’est un compositeur chinois du début du XXe siècle. Il est connu pour ses œuvres destinées aux instruments traditionnels chinois, en particulier l’erhu.

C’est quoi un erhu ?

C’est un instrument de musique, un des meilleurs ambassadeurs de la musique chinoise. Il se prête aussi bien aux mélodies contemplatives qu’aux airs enjoués. Il est difficile d’en tirer des notes très justes, et c’est ce que confirment les multiples vidéos d’amateurs dont les chinois ont l’air aussi friands que nous. L’erhu se joue avec un archet, prisonnier parce que les crins passent entre les deux cordes de l’instrument. La caisse de résonance est habituellement recouverte d’une peau animale (du serpent, par exemple).

Min Hue

燭影搖紅 ?

C’est une des dernières œuvres de Liu Tianhua. Elle date de 1932, l’année de son décès, et se joue sur un erhu, éventuellement accompagné. On peut s’aventurer à traduire le titre par quelque chose comme « les ombres tremblotantes de la bougie rouge ». C’est une pièce beaucoup jouée, on en trouve de nombreuses versions. Voilà une version de Min Huifen, une des plus grands interprètes, décédée en 2014 :

Et puis, une version filmée pour voir les mouvements de l’archet et les doigts qui se tordent. C’est une version un peu plus austère, accompagnée au yangqin, mais c’est fabuleux : en quelques mesures, on est en Chine, malgré la lévitation des musiciens dans un décor douteux.

Sources : Wikipedia anglais et chinois, ici et .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.